Accueil > Strasbourg > Orientation > Mieux-travailler > Santé

Sécurité sociale : les étudiants deviennent des assurés comme les autres

La fin annoncée du régime spécifique pour les étudiants, et leur rattachement au régime général, n’entraîne aucune démarche particulière.

A compter de samedi 1er septembre, les étudiants n’ont plus à se soucier de leur inscription auprès de l’assurance maladie obligatoire. Désormais rattachés automatiquement au régime général de la Sécurité sociale, ils n’auront donc plus à acquitter les 217 euros de cotisation.

La fin du régime spécifique étudiant est programmée pour le 1er septembre 2019 par la loi sur l’orientation et la réussite des étudiants (ORE). D’ici à cette date, « l’année universitaire 2018-2019 sera une période transitoire », prévient l’Assurance maladie.

LIRE AUSSI > Coût de la vie étudiante : «Je vais encore devoir emprunter»

Les nouveaux étudiants n’ont aucune démarche particulière à effectuer. Ils continuent automatiquement d’être affiliés à leur régime de protection sociale actuel, le plus souvent celui de leurs parents (régime général, régime agricole ou autres régimes spéciaux).

L’Assurance maladie leur recommande néanmoins les « bons gestes » tels que créer un compte ameli (via le site ameli.fr ou l’application mobile), mettre à jour leurs informations personnelles et envoyer un relevé d’identité bancaire (RIB) à leur caisse primaire d’Assurance maladie pour recevoir ses remboursements.

Une année de transition pour les étudiants poursuivant leurs études


Les étudiants poursuivant leurs études resteront provisoirement dans leur mutuelle étudiante pour l’année 2018-2019. « Cette prolongation se fera de manière automatique sans que les étudiants concernés aient à faire une démarche spécifique pour cela », précise-t-elle.

Au 1er septembre 2019, ils basculeront automatiquement au régime général et seront rattachés à la Caisse de leur lieu de résidence.



Les étudiants pourront toujours, en plus de la sécurité sociale, opter ou non, pour une mutuelle étudiante complémentaire (LMDE, Smerep...) pour être encore mieux remboursé que le remboursement standard de la sécu.

Consultez aussi :

Gaz, pesticides, ampoules halogènes : ce qui change au 1er septembre


Réagir sur le Forum Orientation
Le Parisien

Le Parisien
04.09.2018

Retour au dossier Santé
Santé : Sécurité sociale : les étudiants deviennent des assurés comme les autres
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Santé : consultez aussi...

Rythmes scolaires : les lycéens pourront-ils dormir plus ?

Rythmes scolaires : les lycéens pourront-ils dormir plus ?

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, veut faire commencer les cours des lycéens à 9 heures au lieu de 8 heures pour mieux coller à leur rythme pendant la puberté.

Coût de la rentrée 2018 : le baromètre de la FAGE en baisse !

Coût de la rentrée 2018 : le baromètre de la FAGE en baisse !

Cette année la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) note cette année un repli du coût de la vie, selon leur baromètre annuel que nous dévoilons en exclusivité.

A la fac de Nanterre, des soirées qui ne tournent pas en beuveries, ça s’apprend !

A la fac de Nanterre, des soirées qui ne tournent pas en beuveries, ça s’apprend !

Avenir Santé intervient auprès des responsables d’associations étudiantes pour limiter les risques dans l’organisation de leurs soirées.

Bac : vaincre le stress des exams

Bac : vaincre le stress des exams

Comment rester zen ? C’est LA question des quelques 700 000 candidats. Ils peuvent tester le qi gong, hérité de la médecine chinoise. Pour quoi le stress nous fait perdre nos moyens et 3 conseils pour rester zen pendant les révisions.

Santé : 6 étudiants sur 10 souffrent de troubles du sommeil dus au stress

Santé : 6 étudiants sur 10 souffrent de troubles du sommeil dus au stress

Six étudiants sur 10 et la moitié des lycéens déclarent souffrir de troubles du sommeil liés au stress, selon un sondage OpinionWay publié jeudi par la Smerep (Sécu étudiante et mutuelle).

Santé. Les étudiants franciliens en petite forme

Santé. Les étudiants franciliens en petite forme

Petits dormeurs assez stressés, buveurs réguliers mais plutôt raisonnables, plutôt attentifs à l’équilibre de leur alimentation mais un peu trop hésitants à aller chez les médecins… Si 83 % des étudiants franciliens se considèrent « en bonne santé »

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IMIS
Depuis 1987 l’IMIS propose une spécialisation « Management et Marketing »...
IGS-RH - Lyon - l'école des Ressources Humaines
IGS RH l’école des Ressources Humaines forme depuis 40 ans des responsables...
IGS-RH - Toulouse - l'école des Ressources Humaines
IGS RH l’école des Ressources Humaines forme depuis 40 ans des responsables...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements