OrientationMieux-travaillerArgent / Prêt

Financer son permis de conduire : les bons plans

Les dispositifs et aides qui vous permettront de réduire le coût de l’apprentissage du code et de la conduite.

Crédit photo : Le Parisien

Passer son permis de conduire coûte en moyenne de 1 600 € à 1 800 €. Si parfois parents ou grands-parents peuvent aider financièrement, voici différents dispositifs et aides qui vous permettront de réduire le coût de l’apprentissage du code et de la conduite.

Vous avez entre 15 et 25 ans : le permis à 1 euro par jour


Cette formule de financement permet de financer la formation initiale au permis de conduire auto (permis B) ou moto (permis A1 ou A2). En cas d’échec à l’épreuve pratique de conduite, la formation complémentaire peut également être financée par ce dispositif.
Il s’agit d’un prêt à taux zéro, dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat. Le montant du prêt est de 1 200 € maximum (et 300 € pour la formation complémentaire). Le prêt est remboursable par mensualités de 30 € maximum.
Vous vous adressez à une auto-école disposant du label d’Etat « qualité des formations au sein des écoles de conduite » et ayant signé une convention avec l’Etat pour participer au dispositif « permis un euro par jour ». Avec le contrat de formation signé, vous vous adressez à l’un des organismes financiers partenaires (la plupart des grandes banques et certaines mutuelles). Le montant du prêt est versé directement à l’auto-école.
Pour obtenir plus d’informations : consultez le site de la sécurité routière.

Vous êtes en apprentissage : une aide de 500 €


Une aide de 500 € est accordée aux jeunes de 18 ans et plus en apprentissage, pour préparer le permis B. La demande d’aide doit être déposée au centre de formation d’apprentis (CFA) où vous êtes inscrit en tant qu’apprenti, accompagnée du devis ou de la facture de l’auto-école.

Vous êtes inscrit à Pôle Emploi : une aide financière pour les plus de 18 ans


Une aide financière de 1 200 € maximum peut être versée à un chômeur âgé de 18 ans ou plus, sous conditions. L’aide doit être demandée avant l’inscription en auto-école. Elle est versée par Pôle Emploi à l’auto-école.

Vous êtes actif ayant un emploi ou vous êtes en recherche d’emploi : le Compte Personnel de Formation (CPF)


Vous pouvez utiliser votre compte personnel de formation (CPF), intégré au compte personnel d’activité (CPA), pour financer la préparation aux épreuves théorique et pratique du permis de conduire B (voiture), sous deux conditions :
• l’obtention du permis de conduire contribue à la réalisation d’un projet professionnel ou à favoriser la sécurisation du parcours professionnel du titulaire du compte ;
• l’auto-école chargée de la préparation au permis de conduire doit être agréée et déclarée en tant qu’organisme de formation professionnelle.
Vous pouvez cumuler l’usage du CPF et le dispositif du permis à 1 euro.

La « bourse au permis de conduire », pour les jeunes de 18 à 25 ans sans ressources


Votre commune peut proposer ce dispositif aux jeunes âgés de 18 à 25 ans, dépourvus de ressources personnelles ou familiales. La municipalité du lieu de résidence du jeune prend à sa charge une partie du coût de la formation. Cette aide est directement versée à l’auto-école partenaire. En contrepartie, le jeune assure une activité d’intérêt collectif de quelques heures par semaine. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si elle propose ce dispositif.

Assurance, mutuelle, département, région… d’autres aides au financement du permis de conduire


Régions ou Départements peuvent aider les jeunes à financer le permis de conduire, en contrepartie d’un engagement volontaire auprès d’une association caritative (de lutte contre la pauvreté, d’aide aux personnes handicapées…).
Votre organisme de mutuelle de santé, l’assureur de votre logement peuvent aussi proposer une aide pour prendre en charge une partie du financement du permis de conduire. Renseignez-vous auprès de ces différents acteurs pour connaître les aides proposées et les conditions à remplir pour en bénéficier.

Article proposé par La Finance pour tous : site pédagogique sur l'argent et la finance.

Retour au dossier Argent / Prêt
Argent / Prêt : Financer son permis de conduire : les bons plans
Imprimer

Commentaires / Réactions

Argent / Prêt : consultez aussi...

Covid-19. Emploi, aides d'urgence... les mesures annoncées pour les jeunes face à la crise

Covid-19. Emploi, aides d'urgence... les mesures annoncées pour les jeunes face à la crise

Jean Castex, premier Ministre et Elisabeth Borne, Ministre du Travail, ont annoncé ce jeudi 26 novembre un renforcement des mesures à destination des jeunes.

Etudiant : assurer sa moto, son auto ou son logement

Etudiant : assurer sa moto, son auto ou son logement

Vous louez votre premier « chez vous », vous vous installez en colocation, vous achetez une voiture ou une moto : vous avez l’obligation légale de vous assurer. Quel type d’assurance devez-vous souscrire en tant qu’étudiant ?

Rentrée 2020 : après 6 mois loin des amphis, Pierre a hâte de retrouver la vie étudiante

Rentrée 2020 : après 6 mois loin des amphis, Pierre a hâte de retrouver la vie étudiante

Pierre, 21 ans, entre en deuxième année de licence maths-informatique à l’université de Strasbourg. S’il est heureux de retourner à la fac, son budget serré ne lui permettra pas d’acheter des masques chirurgicaux.

Une rentrée étudiante plus chère de 76 euros et des jeunes plus pauvres, selon la Fage

Une rentrée étudiante plus chère de 76 euros et des jeunes plus pauvres, selon la Fage

Le 18e baromètre de la première fédération étudiante, que nous dévoilons, évalue le coût moyen de la rentrée 2020 à 2361 euros pour les jeunes inscrits dans l’enseignement supérieur.

Prêt étudiant : l'essentiel à savoir avant de souscrire

Prêt étudiant : l'essentiel à savoir avant de souscrire

Pour financer vos études, il est souvent nécessaire de souscrire un crédit étudiant. Mais attention ! Il s’agit d’un prêt bien particulier qui peut finir par coûter cher. Suivez le guide.

Lettre pour une demande de suspension de prélèvement automatique

Lettre pour une demande de suspension de prélèvement automatique

Vous souhaitez suspendre le prélèvement automatique d'un créancier ? Avisez votre banque en lui envoyant ce modèle de lettre adapté.


Ecoles à la Une

EDC Paris Business School
EDC Paris Business School est une grande école de commerce et management...
Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...
EM Normandie
Créée en 1871 au Havre, l’EM Normandie est l'une des plus anciennes écoles...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation



Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.