Accueil > Strasbourg > Orientation > Bac 2019

Bac Pro : les 4 idées reçues sur la voie professionnelle

Les vacances à peine terminées, les collégiens de 3e devront remplir leurs souhaits d’orientation. Un sur quatre va atterrir en voie professionnelle.

Au secours, on m'oriente vers un bac pro ! Quand il participe à des réunions d’information dans les collèges parisiens pour présenter le lycée professionnel Abbé-Grégoire, qu’il dirige, Denis Maréchal-Cordebard a remarqué que les parents d’élèves sont un peu timides. « Ils n’osent pas trop montrer devant les autres qu’ils s’intéressent à ces filières pour leur enfant », constate-t-il. Pourquoi ? Parce que ce serait un aveu d’échec. Malgré les campagnes ministérielles, les volontés rabâchées de revaloriser la voie professionnelle, une idée demeure, ancrée : sans bac général, point de salut ! Cliché ou vérité ?

Alors que les élèves de 3e commenceront à remplir leurs souhaits d’orientation pour la 2de de sitôt rentrés de vacances, voici un tour d’horizon des idées reçues :

Idée reçue n°1 : « Il vaut mieux redoubler »


Quand un conseil de classe suggère à un collégien la voie professionnelle, c’est parce que les lacunes sont sévères. Mais de mauvaises notes ne font pas un choix d’orientation. Ne vaut-il pas mieux tenter une deuxième 3e pour redorer son dossier scolaire ? Même si le redoublement est désormais quasi interdit selon les textes officiels, il reste une option dans les classes d’orientation, si la famille le demande. « Si un élève a assez de goût pour l’école, mieux vaut continuer en voie générale et se spécialiser plus tard, car les goûts des ados changent vite ; mais s’il se met à vraiment détester le collège, la voie professionnelle sera intéressante », conseille Elisabeth Lagarde, proviseur du lycée des métiers de la mode Marie-Laurencin, à Paris.

« Quelqu’un qui veut aller à tout prix en voie générale ne résout rien, il se dispense seulement des bonnes questions, assène de son côté Michel Müller, chef de service à l’Onisep (Office national d’information sur les enseignements et les professions). Des élèves qui ont leur bac S à l’arraché avec un mauvais dossier se ferment plus de portes pour l’avenir que s’ils avaient choisi une filière spécialisée qui leur corresponde mieux. »

Idée reçue n°2 : « On ne choisit pas de son plein gré le lycée pro »


Quelque 667 000 jeunes sont inscrits en voie professionnelle, soit un lycéen sur quatre. Tous ne sont pas d’invétérés décrocheurs. Dans les filières pros les plus prisées, comme l’hôtellerie-restauration, la coiffure ou l’automobile, les places sont chères et seuls les meilleurs sont admis. D’après une enquête menée en 2013 par l’Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev), 65 % des bacheliers pros assurent avoir choisi leur orientation. Et plus de la moitié jugent même que leur établissement est mieux que le lycée général ! « Au lycée pro, une partie des élèves reprennent confiance en eux parce que, enfin, ils ne sont plus les derniers de la classe, relève Elisabeth Lagarde. La pédagogie y est aussi beaucoup plus concrète, et la relation avec les enseignants plus personnalisée parce que les cours se font en ateliers d’une quinzaine de personnes, et pas en classes de trente-cinq. »

Idée reçue n°3 : « C’est une voie de garage »


A condition de bien choisir sa filière, on peut trouver du travail juste après un bac pro, notamment dans les filières industrielles très recherchées par les employeurs. Les élèves qui réfléchissent à la voie professionnelle ont donc tout intérêt à se renseigner sur les débouchés des différents bacs et à « aller voir en quoi consiste la formation, en faisant un mini-stage de deux à cinq jours, ou en assistant aux journées portes ouvertes », recommande Michel Müller. De plus en plus, le lycée professionnel s’ouvre également aux études supérieures et même aux cursus Erasmus à l’étranger. Des quotas sont réservés aux bacheliers professionnels pour les BTS. A Paris, le rectorat l’a fixé à 30 % cette année. Après le BTS, les portes des licences pros ou d’un master en alternance sont aussi ouvertes.

En théorie, les bacheliers pros peuvent également s’inscrire à la fac mais, dans les faits, presque aucun ne réussit dans les amphis, faute d’accompagnement et d’une remise à niveau indispensable : les matières académiques générales, comme le français ou l’histoire, ne représentent que 60 % de l’enseignement professionnel, et la philosophie en est complètement absente.

Idée reçue n°4 : « Il y a de la violence »


La violence dans les établissements professionnels est avant tout sociale. Les enfants dont le père est ouvrier représentent 51 % des élèves de bac pro, alors qu’ils sont… 17 % en terminale scientifique, selon l’Observatoire des inégalités. Résultat de cette véritable ségrégation scolaire : les établissements situés dans les quartiers les plus défavorisés et qui proposent les filières les moins attractives concentrent toutes les difficultés scolaires et sociales, au point que le climat peut y devenir explosif. Pour casser ce cercle vicieux, l’inspection générale de l’Education nationale, dans un rapport publié en décembre, recommandait de privilégier les lycées mixtes, qui proposent dans un même établissement des sections générales, technologiques et professionnelles, plutôt que de cantonner les voies pros dans des ghettos scolaires en puissance. Mais ce rapport, sorti sans bruit avant les vacances de Noël, n’a pour l’instant pas été suivi d’effet.

Christel Brigaudeau

Conseils de révisions

Quizz de révisions du Bac : testez votre niveau matière par matière...

Les sujets probables du Bac : ciblez vos révisions...

Les résultats du Bac : officiels et gratuits, en direct des académies...

L'application mobile Nomad Education : pour vous aider à réviser votre Bac pro.Testez la!


Réagir sur le Forum Bac
Le Parisien

Le Parisien
25.02.2015

Retour au dossier Bac 2019
Bac 2019 : Bac Pro : les 4 idées reçues sur la voie professionnelle
Imprimer

Bac 2019 : consultez aussi...

Bac 2018 : les 19 lycées champions de la mention très bien

Bac 2018 : les 19 lycées champions de la mention très bien

Ces établissements scolaires d’élite ont cartonné lors de la dernière session du baccalauréat : 99 % ou 100 d’admis et plus de 50 % de mentions très bien.

Bac 2018 : quelle réussite et % de mentions dans votre lycée ?

Bac 2018 : quelle réussite et % de mentions dans votre lycée ?

Avec notre moteur de recherche, retrouvez les taux de réussite au bac général et technologique de tous les lycées de France, section par section.

Dates du Bac 2019

Dates du Bac 2019

Les dates du Bac 2019 ! Voici les dates du Bac, le calendrier du bac complet... des épreuves écrites du bac général, techno et pro, calendrier des résultats. Cette année le bac démarrera un lundi !

Dates du CAP 2019

Dates du CAP 2019

Le calendrier complet et officiel des épreuves générales pour le CAP 2019 - épreuves écrites, résultats ... dates du CAP 2019 pour l'ensemble des séries.

Dates du Bac STI2D 2019

Dates du Bac STI2D 2019

Le calendrier complet et officiel des épreuves pour le Bac Techno STI2D 2019 - épreuves écrites, résultats du Bac STI2D, rattrapages... dates du baccalauréat 2019 pour la série STI2D (Bac Technologique)

Dates du Bac STD2A 2019

Dates du Bac STD2A 2019

Le calendrier complet et officiel des épreuves pour le Bac Techno STD2A 2019 - épreuves écrites, résultats du Bac STD2A, rattrapages... dates du baccalauréat 2019 pour la série STD2A (Bac Technologique)

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
Kaplan International English
Kaplan International est un organisme de séjours linguistiques, spécialisé...
Montpellier Business School
Fondée en 1897, Montpellier Business School détient la triple accréditation...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements